Facebook Ergotech
Close

Derniers Posts

Qu’est-ce qu’un trouble musculo-squelettique (TMS) et comment les reconnaître ?
Les TMS, une maladie très présente mais encore méconnue. Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) sont la cause de 87...
le Aug 3, 2020 | par Marion Bihoué
Création d'une protection de bras sur mesure pour soudeur
Afin de soulager un soudeur des douleurs entraînées par une position de travail contraignantes, nous avons créé une...
le Jul 24, 2020 | par Marion Bihoué
Comment améliorer l'ergonomie de sa voiture?
Une position assise prolongée entraîne des douleurs à long terme lorsque que la posture n’est pas adaptée, y compris...
le Jul 16, 2020 | par Marion Bihoué

Névralgie pudendale : quand s’asseoir rime avec douleur

Posté le: Jun 15, 2020 | Auteur: Marion Bihoué | Catégories: Nos conseils Ergo

La névralgie pudendale, ou syndrome du canal d’Alcock, entraîne des douleurs au niveau du pelvis, notamment lorsque le patient reste longtemps assis. Nous avons mis au point un coussin d'assise spécialement conçu pour soulager les personnes atteintes de névralgie pudendale.

Névralgie pudendale : quand s’asseoir rime avec douleur

La névralgie pudendale, aussi appelée syndrome du canal d’Alcock, désigne une pathologie d’origine nerveuse encore méconnue et difficile à diagnostiquer. Les douleurs liées à cette pathologie sont provoquées par la compression ou l'inflammation du nerf pudendal situé dans le canal d’Alcock, au niveau du bassin. Puisque les douleurs se manifestent autour du périnée et des organes génitaux, le patient pense souvent souffrir d’un trouble gynécologique ou urologique.

 

Névralgie pudendale : définition et origine de la pathologie

Qu’est-ce que la névralgie pudendale ?

La névralgie pudendale, ou pudendalgie est entraînée par une compression du nerf pudendal, un nerf situé dans le bassin et dit « sacré » puisqu’il prend naissance au niveau du sacrum (os situé entre la colonne vertébrale et le coccyx). Ce nerf sacré est constitué d’une racine principale et de racines secondaires qui se rejoignent pour former le nerf pudendal. C’est donc ce nerf qui est à l’origine de la pathologie et des douleurs ressenties.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du nerf pudendal, consultez http://www.pudendalsite.com/le-nerf-pudendal.php

Origine de la pathologie

Lorsqu’un patient souffre de névralgie pudendale, le nerf est soumis à une compression qui peut avoir différentes origines. Le nerf pudendal et ses différentes branches (périnéale, anale et dorsale) peuvent être soumis à une irritation dans plusieurs situations : une position assise prolongée, une selle de vélo trop dure ou des impacts répétés sur le bassin peuvent par exemple entraîner des douleurs chroniques si rien n’est fait.

 Schéma du bassi, - névralgie pudendale

Névralgie pudendale : des symptômes douloureux et peu connus

Névralgie pudendale : une pathologie à part entière

La névralgie pudendale se caractérise par des douleurs au niveau de l'anus, du rectum, des voies urinaires, du périnée et des organes génitaux.

En plus des douleurs entraînées par la compression du nerf en lui-même, le patient peut ressentir d’autres symptômes, par exemple des brûlures ou la sensation d’avoir un corps étranger dans le rectum ou le vagin. Les patients peuvent aussi souffrir de constipation ou d’incontinence.

 

Vivre au quotidien avec le syndrome du canal d’Alcock

Lorsque l’on souffre d’une névralgie pudendale, même les gestes du quotidien peuvent entraîner des douleurs insupportables, pour peu qu’ils contribuent à la compression subie par le nerf. En effet, travailler ou voyager assis peut vite devenir douloureux sans traitement ou équipement adéquat. En général les douleurs sont très présentes en journée et s'atténuent durant la nuit ou lorsque le patient reste en position allongée, mais ce constat varie d'un patient à l'autre : la position allongée entraîne une pression sur le coccyx et le sacrum, ce qui peut exacerber la douleur. Les douleurs sont également moins présentes en position debout.

Vous pouvez retrouver toutes les information concernant la pudendalgie sur le site de la Société Nationale Française de Colo-Proctologie.

Quelles solutions contre la névralgie pudendale ?

Les différentes solutions possibles

Diverses méthodes peuvent aider à soulager les symptômes de la névralgie pudendale. D’abord, les médicaments peuvent être d’une grande aide : les patients se voient souvent prescrire de la codéine, de la cortisone ou du tramadol. Ces médicaments ont pour but de soulager la douleur et auront plus d’effets que les antidouleurs classiques mais restent des traitements lourds pouvant entraîner des effets néfastes. Bien que les médicaments atténuent les douleurs et symptômes de la névralgie pudendale, ils n’agissent pas sur la cause du mal qui doit être traitée pour soulager véritablement le patient.

Ensuite, des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie peuvent aider à décontracter le nerf pudendal. Enfin, des infiltrations peuvent également permettre d’injecter des anesthésiques et corticoïdes directement dans la zone concernée pour anesthésier le nerf et ainsi calmer la douleur.

En cas d’inefficacité des méthodes citées précédemment, un traitement chirurgical peut être envisagé afin de soulager la pression exercée sur le nerf pudendal. Il est important de noter que cette opération n'est pas toujours concluante, certains patients ayant été opérés n'ont pas vu d'amélioration ou pire, ont vu l'apparition de nouvelles douleurs.

Il est donc plus qu'important de bien vous renseigner sur votre pathologie et sur les différents traitements possibles, n'hésitez pas à consulter plusieurs spécialistes afin d'avoir différents avis.

Retrouvez ici plus d'informations sur le diagnostic et le traitement de la névralgie pudendale.

Notre solution Ergotech : le coussin Alcock-rest

Nous avons mis en place un dispositif ayant pour but d’améliorer le quotidien des personnes souffrant de pudendalgie : le coussin Alcock-rest. Le coussin Alcock-rest est une assise qui permet de soulager la pression exercée sur le nerf pudendal.

L'Alcock-rest prodigue une décharge totale du sacrum au périnée, ce qui permet de décharger le canal d'Alcock où se trouve le nerf pudendal.

Ce coussin est spécialement conçu pour les personnes souffrant de névralgie pudendale mais peut également être utile dans d'autre situations, par exemple pour les personnes atteintes de kystes ou d'hémorroïdes ou encore pour les femmes après l'accouchement.

Grâce à ses poches de fluide intégrées, le coussin est complètement adaptable pour votre plus grand confort. Cette assise est conçue pour vous accompagner dans votre quotidien, vous pouvez l’utiliser pour vous asseoir sur une chaise ou un fauteuil comme pour conduire.

Retrouvez la carte interactive regroupant les coordonnées des spécialistes de la névralgie pudendale en France.

Close