Close

Derniers Posts

Pourquoi utiliser un bureau réglable en hauteur ?
Mobilier incontournable chez nos voisins scandinaves, le bureau réglable en hauteur est de plus en plus apprécié en...
le juin 23, 2022 | par Marion Bihoué
Sédentarité au travail : quels risques pour la santé ?
On estime que nous passons en moyenne 7h30 assis par jour. Pour les salariés qui travaillent assis, ce chiffre passe...
le juin 10, 2022 | par Marion Bihoué
Incapacité, invalidité ou inaptitude : quelles différences ?
Incapacité, invalidité, inaptitude… Quelles différences entre ces 3 statuts et à quels droits ouvrent-ils pour les...
le mai 24, 2022 | par Marion Bihoué

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) de l'épaule

Posté le: sept. 14, 2020 | Auteur: Marion Bihoué | Catégories: Les troubles musculo-squelettiques

Troubles musculo-squelettiques de l’épaule : présentation et détection

Les troubles musculo-squelettiques, plus couramment appelés TMS, sont des maladies qui affectent les tissus mous situés autour d’une articulation. Les TMS qui touchent principalement les épaules sont le syndrome de la coiffe des rotateurs et l’hygroma de l’épaule.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) de l'épaule

Le syndrome de la coiffe des rotateurs

Qu’est-ce que la coiffe des rotateurs de l’épaule ?

L’articulation de l’épaule est constituées de 4 tendons et de 3 os en plus des muscles qui permettent les différents mouvements du bras. La coiffe des rotateurs désigne l’ensemble de ces 4 tendons qui entourent l’épaule. Ces tendons sont reliés à la tête de l’humérus (os du bras) et permettent la rotation du bras.

Comme toute articulation, l’épaule est soumise à l’apparition de troubles musculo squelettiques, ce qui peut rendre les mouvements du quotidien difficiles et douloureux. Une lésion à la coiffe des rotateurs de l’épaule se caractérise par des douleurs lors de l’élévation du bras, une raideur dans l’épaule pendant la rotation et l’élévation du bras et par une diminution de la force. Les douleurs sont souvent plus présentes la nuit.

En fonction de la gravité des lésions qui touchent la coiffe des rotateurs, il est possible de constater une tendinite (inflammation chronique du tendon) ou une rupture du tendon (partielle ou totale) lorsque les fibres tendineuses sont trop touchées.

Le tendon sus-épineux est le plus souvent touché par ces lésions.

Pourquoi ce TMS apparaît-il et comment le prévenir ?

Les lésions de la coiffe des rotateurs peuvent être dues à une hyper-sollicitation des tendons, par exemple lors de mouvements répétitifs, ce qui provoque une tendinite. L’usure naturelle de l’articulation et l’arthorse peuvent également favoriser l’apparition de ces lésions. Enfin, un traumatisme, par exemple un mouvement brusque et puissant, peut fragiliser la coiffe des rotateurs de l’épaule.

Des mouvements répétés au-dessus du niveau des épaules, le port de charges lourdes même occasionnel, une contraction répétée des muscles et les vibrations sont aussi des facteurs déclencheurs de TMS. Certains métiers sont particulièrment touchés par ces TMS, notamment les soudeurs, les manutentionnaires, les métiers du BTP ou encore de découpe de viande.

Les sports de contact à risque tels que le hockey sur glace et le judo peuvent également entraîner des traumatismes à l’épaule et affecter la coiffe des rotateurs.

La prise de médicaments comme des anti-inflammatoires, ou des infiltrations de corticoïdes dans les cas les plus graves peuvent aider à soulager la douleur. Cependant, mettre l’épaule au repos, parfois dans une attelle, est essentiel pour soigner ce trouble musculo squelettique. Le renforcement des muscles peut également prévenir l’apparition des lésions à l’épaule.

La bursite ou hygroma de l’épaule

Qu’est-ce qu’une bursite ?

On trouve à chaque articulation une bourse séreuse, sorte de poche contenant du liquide qui se situe entre le tendon et l’os. Cette bourse a pour but de protéger le tendon des pressions et de lui permettre de glisser facilement sur l’os, sans le frotter. 

Une bursite, aussi appelée hygroma, correspond à l’inflammation de cette bourse séreuse. L’hygroma se caractérise par des douleurs et une enflure à l’intérieur ou autour de l’articulation touchée. Il devient difficile et douloureux de lever le bras. Les personnes atteintes de bursite à l’épaule souffrent également d’une perte de mouvement et d’une sensation de raideur.

Pourquoi ce trouble musculo squelettique apparaît-il et comment le prévenir ?

La bursite de l’épaule peut survenir suite à une hyper-sollicitation de l’articulation, que ce soit dans le cadre professionnel ou sportif. Un effort répété, un traumatisme, l’arthrite ou une plaie infectée peuvent également être à l’origine de l’hygroma

En cas de bursite, l’épaule doit être mise au repos. Des antalgiques ou des injections de corticoïdes dans les cas les plus graves peuvent aider à soulager la douleur. Il ne faut cependant pas oublier que ces médicament ont seulement pour but de soulager les symptômes et ne soignent pas ce TMS.

Il est également important de renforcer les muscles et d’effectuer des pauses régulières en cas de mouvements répétitifs.

Close