Facebook Ergotech
Close

Derniers Posts

Quels sont les troubles musculo-squelettiques du coude et comment les éviter ?
Hygroma, épicondylite, épitrochléite, les pathologies du coude sont nombreuses et représentaient 22 % des cas de TMS...
le Oct 12, 2020 | par Marion Bihoué
Les troubles musculo-squelettiques du cou: focus sur la cervicalgie
Un quart des personnes ayant un emploi de bureau se plaignent de douleurs dans le cou. Le plus souvent ces douleurs...
le Sep 16, 2020 | par Marion Bihoué
Troubles musculo-squelettiques (TMS) de l'épaule
Troubles musculo-squelettiques de l’épaule : présentation et détection Les troubles musculo-squelettiques, plus...
le Sep 14, 2020 | par Marion Bihoué

Les troubles musculo-squelettiques du cou: focus sur la cervicalgie

Posté le: Sep 16, 2020 | Auteur: Marion Bihoué | Catégories: Nos conseils Ergo

Un quart des personnes ayant un emploi de bureau se plaignent de douleurs dans le cou.

Le plus souvent ces douleurs sont dues à une posture statique qui oblige à garder une tension continue dans le cou. Ces mauvaises habitudes peuvent à terme entraîner une cervicalgie.

Les troubles musculo-squelettiques du cou: focus sur la cervicalgie

La cervicalgie: un TMS très répandu

Qu’est-ce qu’une cervicalgie ?

La cervicalgie se caractérise par une douleur au niveau de la partie haute de la colonne vertébrale, au niveau des vertèbres. Cette douleur peut s’étendre depuis le haut du dos jusqu’au cou.

La plupart du temps, la cervicalgie est un mal sans conséquence qui disparaît en quelques jours, voire en quelques semaines.

La cervicalgie se caractérise par :

  • des douleurs au niveau de la nuque,

  • des affectations nerveuses, entraînant des difficultés à exécuter certains mouvements.

Il faut cependant faire attention à ne pas confondre la cervicalgie avec un torticolis, ce dernier est une contracture musculaire du cou, d’origine traumatique ou inflammatoire.

Douleurs aux cervicales, les facteurs déclencheurs

La cervicalgie résulte d’une tension continue dans les muscles du cou qui fait que les fibres musculaires sont en tensions continues, sans repos.

Ce phénomène résulte d’une mauvaise posture maintenue pendant un long moment, sans pauses et sans mouvements pour reposer les muscles. C’est par exemple le cas pendant le sommeil, lorsque le dormeur adopte une mauvaise position.

Le travail de bureau favorise aussi l’apparition de la cervicalgie, car les écrans d’ordinateurs sont très souvent mal positionnés : par exemple, un écran trop haut force le travailleur à garder le cou en légère extension, ce qui entraîne une tension dans le cou.

L’inactivité en général ou la tenue d’une mauvaise posture entraîne des tensions musculaires pouvant mener à une cervicalgie. L’anxiété et le stress sont également des facteurs aggravants.

Un nerf coincé au niveau du cou peut aussi être à la source d'une cervicalgie.

TMS cou et cervicales

Le cou, une partie du corps soumise à de nombreuses douleurs

La spondylose cervicale

La spondylose cervicale correspond à une dégénerescence des os du cou qui entraîne une compression de la moelle épinière au niveau des cervicales. Elle apparaît avec l’âge et résulte souvent de l’arthrose. La spondylose cervicale se caractérise par des douleurs et des raideurs dans le cou.

Les nerfs avoisinants peuvent également être atteints, ce qui peut entraîner des radiations au niveau des bras ou des fourmillements dans les mains et dans les jambes.

L’entorse cervicale

L’entorse cervicale se définit par l’atteinte des ligaments qui maintiennent deux vertèbres cervicales, elle est couramment appelée « coup du lapin ». Elle se caractérise par des douleurs au cou et à la tête, des raideurs dans le cou et des difficultés à effectuer des certains mouvements. 

L'entorse cervicale est provoquée par un mouvement brusque de la tête. Ces mouvements traumatisants peuvent entraîner des dommages sur les ligaments et les tendons de la nuque. 

Comment limiter le risque de cervicalgie ?

Quelques bon réflexes peuvent aider à éviter l’apparition d’une cervicalgie.

Tout d’abord, il est plus qu’important de maintenir une posture adaptée, en particulier si vous travaillez sur ordinateur. Pour maintenir une bonne posture lors du sommeil, privilégiez un matelas et un oreiller de bonne qualité.

Pour limiter les tensions au niveau des cervicales, faites attention à votre niveau de stress et d’anxiété. Des techniques de relaxation peuvent vous aider à vous détendre.

Il est aussi essentiel de réaliser des étirements et massages pour soulager la nuque et le cou dès que vous en ressentez le besoin.

Afin de limiter les tensions sur la nuque et le cou, il est recommandé d’effectuer des mini-pauses de 5 minutes toutes les heures et de changer régulièrement de posture de travail.

Close