Facebook Ergotech
Close

Derniers Posts

Troubles musculo-squelettiques : genou et cheville
Même si les troubles musculo-squelettiques sont plus fréquents aux membres supérieurs, les jambes ne sont pas...
le Nov 10, 2020 | par Marion Bihoué
La tendinite et le syndrome du canal carpien
Les troubles musculo-squelettiques sont la première cause de maladies professionnelles en France. Au bureau ou en...
le Oct 28, 2020 | par Marion Bihoué
Quels sont les troubles musculo-squelettiques du coude et comment les éviter ?
Hygroma, épicondylite, épitrochléite, les pathologies du coude sont nombreuses et représentaient 22 % des cas de TMS...
le Oct 12, 2020 | par Marion Bihoué

La tendinite et le syndrome du canal carpien

Posté le: oct. 28, 2020 | Auteur: Marion Bihoué

Les troubles musculo-squelettiques sont la première cause de maladies professionnelles en France. Au bureau ou en industrie, les mains sont très exposées aux TMS : 47% des cas concernent les mains et les poignets. Le syndrome du canal carpien et les tendinites font partie des TMS les plus répandus.

La tendinite et le syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien, un TMS récurrent

Qu’est-ce que le canal carpien ?

Le poignet se compose de plusieurs os appelé les os du carpe. Ces os forment une cavité dans le poignet et est fermée au niveau de la paume par un ligament. De nombreux tendons et nerfs passent dans cette cavité, c’est ce qu’on appelle le canal carpien.

On parle de syndrome du canal carpien lorsque les nerfs qui passe dans le canal sont comprimés. Cette compression est en général due au gonflement des tendons qui passent dans le canal carpien.

Le syndrome du canal carpien se caractérise par un engourdissement du poignet et par une faiblesse musculaire. Les douleurs peuvent se diffuser dans la main et dans l’avant-bras et sont généralement plus intenses durant la nuit.

Pourquoi ce TMS apparaît-il et comment l’éviter ?

Le syndrome du canal carpien est une maladie présentant des douleurs chroniques entraînées par une hyper-sollicitation de l’articulation et des éléments qui la composent (muscles, tendons, ligaments, nerfs, cartilages).

Des gestes répétitifs et un mauvais positionnement du poignet sont souvent à l’origine de ce trouble musculo-squelettique. Le syndrome du canal carpien est un trouble musculo-squelettique très répandu dans les métiers de l’industrie et de la bureautique. Les mécaniciens et les jardiniers sont aussi très touchés par cette pathologie.

Un des exemples classiques de cause d’apparition de ce TMS est l’utilisation de la souris d’ordinateur. Lorsque l’on utilise une souris le poignet est légèrement relevé, ce qui « casse » le poignet et obstrue le canal carpien. Afin de limiter le risque d’apparition de ce trouble musculo-squelettique, il est possible d’utiliser un support d’avant-bras qui permet de protéger le poignet en le gardant droit.

Pour soigner son poignet, il est essentiel de mettre l’articulation au repos. Il est possible de porter une attelle afin de bien immobiliser le poignet et ainsi d’éviter tout mouvement. L’application de chaud ou de froid peut également soulager la douleur.

La tendinite, un TMS très répandu

Qu’est-ce qu’une tendinite ?

La tendinite correspond à une inflammation du tendon qui permet de rattacher le muscle à un os. Cette inflammation est le résultat d’une sur-utilisation du tendon. Lorsque que le tendon est hyper-sollicité, des micro-lésions apparaissent et le fragilisent L’organisme tente de se soigner, le tendon enfle et s’inflamme, il est fragilisé et encore plus vulnérable.

Si la tendinite touche souvent le poignet, tout le corps peut être touché, aussi bien l’épaule que le genou.

La ténosynovite, une autre forme de tendinite

Certains tendons sont entourées par une gaine synoviale qui permet de les protéger lors de certains mouvements. C’est le cas des tendons du poignet : lors de certains mouvements, les tendons se retrouvent pressés contre les os. La gaine synoviale permet alors de faire obstacle à cette pression et de protéger le tendon.

La ténosynovite correspond à une inflammation du tendon et de la gaine synoviale. Cette inflammation résulte d’une sur-utilisation de l’articulation. Lorsque qu’une tendinite s’installe, le tendon enfle et peut comprimer la gaine synoviale.

Close