Facebook Ergotech
Close

Derniers Posts

Le Handicap au travail en France
On constate encore aujourd'hui une inégalité dans l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap....
le févr. 15, 2021 | par Marion Bihoué
Qu'est ce que les risques psychosociaux (ou RPS) ?
Tous les travailleurs peuvent être touchés par les risques psycho-sociaux, peu importe leurs métiers ou leurs rangs...
le janv. 18, 2021 | par Marion Bihoué
Comment détecter et soulager une névralgie clunéale ?
Qu’est-ce que la névralgie clunéale ? La névralgie clunéale, ou clunéalgie, est entrainée par la compression du nerf...
le déc. 21, 2020 | par Marion Bihoué

Qu'est ce que les risques psychosociaux (ou RPS) ?

Posté le: janv. 18, 2021 | Auteur: Marion Bihoué | Catégories: Nos conseils Ergo

Tous les travailleurs peuvent être touchés par les risques psycho-sociaux, peu importe leurs métiers ou leurs rangs hiérarchiques. Stress au travail, burn-out, les RPS ont de nombreux impacts sur l’individu ainsi que sur la vie de l’entreprise.

Qu'est ce que les risques psychosociaux (ou RPS) ?

Que sont les risques psycho-sociaux ?

Comment définir les RPS ?

On appelle « risques psycho-sociaux » les éléments qui peuvent porter atteinte à la santé mentale, physique et sociale des travailleurs. Les RPS peuvent être engendrés par les conditions d'emploi, l’organisation et les relations de travail. Ils sont susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental du travailleur et d'induire divers troubles psychosociaux.

Les RPS peuvent par exemple être le résultat :

  • de problèmes de management,

  • d’une situation de travail instable,

  • d’un manque d’entraide dans l’équipe,

  • d’exigences contradictoires/floues/irréalisables,

  • d’incertitude sur l’avenir de son emploi.

Les 3 catégories de risques psycho-sociaux

Les RPS sont généralement classés en 3 catégories :

  • Le stress au travail: le travailleur a peur de ne pas atteindre les exigences demandées. Le stress est un élément subjectif puisqu’il dépend de la perception de chacun. On distingue le stress aigu (ponctuel) du stress chronique (stress à répétition, accumulation du stress)

  • Les violences internes : elles caractérisent les violences rencontrées dans le cadre du travail et peut prendre différentes formes (harcèlement moral, harcèlement sexuel). Le harcèlement est un des RPS les plus répandus en entreprise et est puni par la loi. Ce RPS a des conséquences graves sur le travailleur qui en est victime puisqu’il remet en cause son équilibre au travail, mais aussi son équilibre personnel.

  • Les violences externes : les violences exprimées par les personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés (par exemple par les clients).

Le syndrôme d’épuisement professionnel, aussi appelé « burn out », est également répandu. Il est en quelque sort le résultat d’une situation de stress prolongée. Le burn-out se caractérise par un désintérêt et un sentiment important d’épuisement physique, mental et émotionnel.

Les conséquences des RPS

Souvent en lien les uns avec les autres, les risques psycho-sociaux s’accumulent et s’aggravent. Ils entraînent souvent de lourdes conséquences, aussi bien sur l’individu que sur le collectif et le fonctionnement de l’entreprise.

Comment détecter les risques psychosociaux en entreprise ?

Sur les travailleurs

L’exposition aux RPS se traduit par un sentiment de mal-être et une souffrance au travail. En fonction de l’intensité et de la durée d’exposition aux RPS, les conséquences sur la santé mentale et physique du travailleur peuvent être nombreuses. On peut citer par exemple l’apparition de TMS (due au stress) ou de maladies cardio-vasculaires ainsi que le développement de troubles de la santé mentale (épisodes dépressifs, anxiété, état de stress post-traumatique…).

Le collectif est également impacté par les risques psycho-sociaux. L’ambiance de travail se trouve impacté, tout comme les relations entre collègues. En bref, le climat social en général se dégrade.

Sur l’entreprise

Les risques psycho-sociaux ont également des conséquences sur le bon fonctionnement de l’entreprise. Dans les entreprises où les RPS sont présents on constate une hausse de l’absentéisme, des actes de malveillance ou de violences ainsi qu’une augmentation du nombre d’accidents du travail. Les relations entre employés se dégradent, la productivité baisse et des problèmes de discipline font également leur apparition.

Quelques chiffres pour mieux comprendre les RPS

Les risques psycho-sociaux sont bien présents en entreprise, et si les travailleurs ne savent pas toujours les identifier ils sont pourtant nombreux à en souffrir. L’INRS a pu regroupé quelques données sur les RPS grâce à des données récoltée par une étude en 2016 :

  • 30% des travailleurs disent avoir subi un comportement hostile au cours des 12 derniers mois.

  • 25% déclarent devoir cacher leurs émotions et faire semblant d’être de bonne humeur.

  • 25% ont peur de perdre leur emploi.

  • 45% déclarent être soumis à un travail intense ou être soumis à des pressions liées au temps.

Les RPS sont donc bien présents dans le monde du travail, il est important d’apprendre à les détecter pour agir au plus vite.

Close