Close

Derniers Posts

Hernie discale : causes, symptômes et solutions
On parle de hernie discale lorsqu’une partie d’un disque intervertébral créé une saillie à l’arrière de la colonne...
le juil. 19, 2022 | par Marion Bihoué
Comment choisir son bureau réglable en hauteur ?
De nombreux modèles de bureaux réglables en hauteur existent sur le marché avec chacun leurs caractéristiques. Nous...
le juil. 7, 2022 | par Marion Bihoué
Pourquoi utiliser un bureau réglable en hauteur ?
Mobilier incontournable chez nos voisins scandinaves, le bureau réglable en hauteur est de plus en plus apprécié en...
le juin 23, 2022 | par Marion Bihoué

Télétravail : comment assurer le bien-être des télétravailleurs ?

Posté le: janv. 7, 2022 | Auteur: Marion Bihoué | Catégories: Nos conseils Ergo

Depuis la crise sanitaire, le télétravail devient de plus en plus répandu. Régulier ou occasionnel, par volonté des travailleurs ou des employeurs, imposé par le gouvernement, le télétravail présente ses avantages et ses inconvénients et doit faire l’objet d’une réorganisation du travail pour s’assurer que le passage au distanciel se fait dans de bonnes conditions.

Télétravail : comment assurer le bien-être des télétravailleurs ?

Télétravail : quels avantages pour le télétravailleur ?

Selon le Code du travail, le télétravail désigne « toute forme d'organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l'employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l'information et de la communication » (Article L.1222-9).

Traditionnellement désigné comme le travail effectué depuis le domicile, le télétravail peut aussi se faire dans un lieu tiers, par exemple dans les espaces de coworking très prisés des télétravailleurs qui souhaitent garder un contact humain et profiter de locaux adaptés. Cette nouvelle façon de travailler de plus en plus demandée présente de nombreux avantages pour le travailleur, autant professionnellement que personnellement.

 

Télétravail : plus de souplesse dans l’organisation

Le premier avantage du télétravail est de pouvoir être maître de son organisation. Autonomie dans la gestion des tâches et dans l’organisation de la journée, le travail à distance laisse plus de liberté au travailleur.

Si cet aspect du télétravail est généralement apprécié, le nouveau rythme de travail peut pour certains être difficile à trouver sans les interventions et demandes des collègues qui rythment généralement la journée de travail.

En fonction de chacun, cette autonomie peut se traduire par une meilleure créativité et organisation ou être source de stress.

 

Une meilleure productivité grâce au télétravail ?

Le fait de travailler à distance permet aussi de s’isoler dans un endroit calme, ce qui permet de se focaliser sur un projet sans avoir d’interruptions et donc de limiter la fragmentation des tâches liées aux demandes et aux échanges avec les autres membres de l’équipe.

Aussi, le télétravail peut permettre un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle : ne pas avoir de temps de trajet par exemple permet de libérer plus de temps pour ses occupations personnelles. La liberté d’organisation donnée par le télétravail peut aussi permettre de concilier vie professionnelle et vie personnelle selon ses besoins.

Toutes ces possibilités d’adaptation permettent d’améliorer le bien-être du travailleur, qui lui-même influe sur sa productivité au travail.

 

Comment appréhender les risques liés au télétravail ?

Si le télétravail présente plusieurs avantages, il doit être mis en place et réalisé avec précaution pour rester une bonne expérience pour le travailleur. Plus qu’un déplacement du poste de travail de l’entreprise vers le domicile, c’est tout une organisation à revoir pour permettre à chacun de travailler dans de bonnes conditions.

 

Les risques physiques liés au télétravail

Les télétravailleurs sont pour la plupart des personnes qui travaillent sur des postes informatiques. En télétravail comme en présentiel, les travailleurs sont exposés aux mêmes risques liés à l’utilisation de l’outil informatique : posture assise prolongée, travail sur écran, troubles musculo squelettiques (TMS)…

À poste équivalent, le télétravail entraine aussi plus de sédentarité avec la suppression des trajets pour se rendre et quitter le travail. Aussi, même sur un poste bureautique le travailleur en présentiel se déplace dans l’entreprise par exemple pour échanger avec des collègues, alors que le télétravailleur ne quitte pas ou rarement sa position assise. Il est donc important d’exercer une activité physique : prendre l’air et marcher pendant ses pauses ou après sa journée de travail permet non seulement de se dépenser mais est aussi bon pour le moral.

Enfin, chaque travailleur n’est pas équipé pour pouvoir travailler à domicile. Le siège et le bureau sont remplacés par du mobilier de salon/salle à manger bien moins adapté au travail. Une solution peut être le travail dans un lieu tiers (comme un espace de coworking) équipé pour travailler mais pas toujours adaptés aux tâches du télétravailleur (réunion en visioconférence, appels téléphoniques).

Le poste de télétravail doit donc faire l’objet d’une attention particulière pour s’assurer qu’il assure le bien-être et la santé du travailleur. Cela passe par l’équipement du poste (achat ou prêt de matériel) mais aussi par son emplacement dans la maison : un endroit dédié, si possible dans une pièce séparée, près d’une fenêtre pour bénéficier de la lumière naturelle et avec un éclairage suffisant.

 

Les impacts du télétravail sur le bien-être moral

Le bien-être passe aussi par la santé mentale. Les télétravailleurs sont exposés aux même RPS (risques psycho-sociaux) que les travailleurs en présentiel : stress, burn-out… Mais le télétravail entraine aussi de nouveaux risques et questionnements qu’il est essentiel de prendre en compte pour les travailleurs et pour les entreprises.

Le passage au télétravail s’il n’a jamais été expérimenté auparavant peut être une source de stress du fait de la nouvelle organisation à mettre en place et l’appréhension que peut entrainer le fait de se retrouver seul. Les travailleurs en télétravail peuvent aussi souffrir de l’isolement et du manque de soutien social si un contact suffisant avec l’équipe n’est pas maintenu.

Le fait de travailler depuis chez soi peut aussi perturber l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée si une limite entre les deux n’est pas fixée. Les deux environnements peuvent se confondre et il peut être difficile en fin de journée de fermer son ordinateur. En étant toujours dans le même environnement et sans les trajets pour délimiter le début et la fin de la journée, la limite s’amincit parfois entre les deux phases de la journée.

Un cadre horaire doit aussi être établi et respecté pour bien marquer cette limite. Le travailleur peut parfois avoir envie de déborder de ce cadre horaire pour finir une tâche ou « rattraper » une pause prise durant la journée, ce qui contribue à flouter la limite entre le travail et la vie privée et peut entrainer une charge de travail excessive. La question du droit à la déconnexion émerge également : quand le travailleur peut-il être contacté par son supérieur ou par ses collègues ? Cette cohabitation entre travail et vie privée peut être source de stress si elle est mal gérée.

 

Le passage au télétravail doit se faire en prenant le temps d’identifier les besoins du télétravailleur pour lui assurer les meilleures conditions de travail, aussi bien physiquement que mentalement. Pour cela, la communication entre le travailleur et son employeur est indispensable.

Suivez-nous sur Linkedin pour découvrir nos conseils d’aménagement de poste en télétravail !

Close