Close

Derniers Posts

Sous-déclaration des Troubles Musculo-Squelettiques en France : un défi sous-estimé
Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) représentent un enjeu majeur de santé au travail en France. Malheureusement,...
le févr. 12, 2024 | par Marion Bihoué
Syndrome du canal carpien : 3 points à retenir
45% des maladies professionnelles indemnisées concernent la main et le poignet, dont 4 cas sur 5 concernent le canal...
le févr. 12, 2024 | par Marion Bihoué
Troubles musculo squelettiques : évolution du nombre de cas et facteurs de risques
Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent un défi croissant dans notre société moderne, touchant un...
le févr. 5, 2024 | par Marion Bihoué

Tout ce que vous devez savoir sur les troubles musculo squelettiques

Posté le: mars 21, 2023 | Auteur: Marion Bihoué | Catégories: Les troubles musculo-squelettiques

Les troubles musculosquelettiques sont la cause de 88% des maladies professionnelles en France et représentent donc un enjeu de santé majeur. Pourquoi et comment apparaissent les TMS et comment lutter contre leur apparition pour préserver sa santé au travail comme dans la vie personnelle ?

Tout ce que vous devez savoir sur les troubles musculo squelettiques

Qu’est-ce qu’un trouble musculo squelettique ?

Un TMS, c’est quoi ?

Les troubles musculo squelettiques sont des atteintes des tissus mous autour des articulations : tendons, muscles, nerfs, cartilages…
Toutes les parties du corps peuvent être touchées par un trouble musculosquelettique, dont voici quelques exemples :

  • La main et le poignet : tendinite, syndrome du canal carpien
  • Le dos : lombalgie, hernie discale, sciatique
  • Le coude et le genou : bursite ou hygroma
  • Le cou : cervicalgie

Qu’est-ce qui provoque les TMS ?

Les troubles musculosquelettiques apparaissent à la suite d’une surutilisation de l’articulation qui applique une contrainte répétée et fragilise les tissus. On identifie 3 facteurs d’apparition des TMS :

  • Intensité de la contrainte exercée
  • Répétitivité de la contrainte
  • Fréquence de la contrainte

Si les TMS apparaissent largement au travail, une mauvaise posture au quotidien ou la pratique intensive d’un sport peuvent aussi en être à l’origine ou favoriser leur apparition.


Les gestes répétitifs et un poste de travail mal adapté sont par exemple une des causes de l’apparition des TMS au travail. La répétition d’un même geste sur une longue durée entraine une contrainte prolongée sur l’articulation, au travail comme lors de la pratique d’un sport.


Certains gestes sont aussi source de contraintes, sans forcément intégrer le facteur répétitif, on parle ici de tous les gestes qui supposent une amplitude exagérée de l’articulation : lever le bras pour attraper un objet trop en hauteur, effectuer une torsion du buste ou du cou exagérée…


D’autres facteurs peuvent venir se cumuler aux 3 facteurs principaux d’apparition et aggraver encore la contrainte exercée. C’est par exemple le cas des vibrations (de la voiture, d’un engin ou d’un outil porté) qui se répercutent dans le corps et du froid (qui augmente la tension dans les muscles et la force nécessaire pour réaliser certains mouvements).

Quelles sont les conséquences des TMS ?


Les TMS, 1e cause des maladies professionnelles en France

En 2019, les maladies musculo squelettiques représentaient 88% des maladies professionnelles en France.
Un trouble musculo squelettique peut donner lieu à une incapacité à rester à poste et altérer la qualité de vie au quotidien en impactant les activités personnelles. La personne se retrouve alors en situation de handicap : on peut parler de situation de handicap même pour une tendinite, à partir du moment où la pathologie empêche la personne de réaliser des tâches normalement.

Quelles conséquences des TMS sur les entreprises ?

En plus des conséquences sur la santé des travailleurs, l’apparition d’un trouble musculosquelettique a des conséquences sur l’entreprise : perte d’efficacité et donc baisse de la productivité, hausse de l’absentéisme dû aux arrêts de travail, coûts liés aux arrêts de travail et aux maladies professionnelles
Tout ces éléments font des maladies musculo squelettiques un enjeu majeur en termes de santé et de travail.

Comment lutter contre les troubles musculo squelettiques ?

Lorsque la douleur se fait ressentir, c’est que le TMS est déjà en train de s’installer. L’idéal serait d’agir en prévention des TMS, une mentalité qui se développe mais qui reste encore trop peu présente. En effet nous sommes nombreux à attendre d’avoir mal avant d’agir, il faut donc aussi réussir à mettre en place des solutions pour soigner un trouble musculosquelettique lorsqu’il est déclaré.

Comment prévenir les TMS ?

Pour lutter efficacement contre les troubles musculosquelettiques, il faut agir en prévention pour éviter que la pathologie ne s’installe. Au travail, chaque individu devrait avoir un poste de travail adapté, que ce soit en termes d’aménagement pour limiter les gestes contraignants ou en termes d’équipements pour protéger le corps. À noter que l’employeur est tenu selon le Code du travail de protéger la santé du travailleur.


Idéalement, chaque poste de travail devrait être conçu dès le départ en prenant en compte les contraintes qui pourraient s’exercer sur le corps du travailleur et ainsi protéger sa santé pour éviter un réaménagement futur du poste.


Des équipements peuvent venir compléter le poste de travail : on peut par exemple citer les équipements qui isolent le corps des vibrations transmises par les véhicules ou les engins vibrants, les coussins d’assise pour améliorer la posture, les dispositifs pour protéger les articulations lors du travail en appui sur les coudes, les genoux…

Mais la prévention des TMS ne se limite pas au monde professionnel. Dans la vie personnelle aussi il faut rester vigilant à sa posture, que ce soit lors de la pratique d’un sport ou des tâches ménagères ou encore lors de la conduite.


Dans toutes les situations, au travail comme à la maison ou pendant la pratique d’un sport, il est important d’éduquer sur les dangers d’une mauvaise posture et former sur les gestes à adopter pour protéger sa santé.

Comment soigner les tms ?

Des traitements médicamenteux à base d’antalgiques peuvent être préconisés pour soulager la douleur des troubles musculo squelettiques, mais ils n’agissent que sur les symptômes et non sur la cause du TMS.


Lorsque qu’un trouble musculo squelettique apparait, il est important de mettre l’articulation au repos pour favoriser les chances de guérison. Continuer à exercer une contrainte sur une articulation déjà atteinte risque d’aggraver le problème, la période de repos nécessaire pour que les tissus se remettent n’en sera que plus longue. Si non soigné, le trouble musculo squelettique peut se transformer en problème chronique et en incapacité à réaliser de plus en plus de tâches.


Pour certains troubles musculo squelettiques une opération est possible, comme pour la hernie discale où le but va être de retirer la hernie. Les résultats de ces opérations ne sont cependant pas toujours concluants, c’est pourquoi il est conseillé de bien se renseigner auprès de son médecin.


Au travail, il faut aménager le poste pour assurer le maintien dans l’emploi. Il est possible de faire appel à un ergonome pour identifier les éléments à adapter et proposer une solution en fonction des besoins du travailleur et des possibilités de l’entreprise. Des financements sont possibles pour aider les entreprises à aménager les postes de travail : par l’AGEFIPH pour les entreprises du secteur public, par le FIPHFP pour le secteur public.

Pour ne pas louper la sortie de nos prochains articles, abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur Linkedin !

Close